Créer des modèles 3D pour les marchands

Les marchands Shopify peuvent utiliser 3D Warehouse pour intégrer des modèles 3D de leurs produits dans leur boutique en ligne. Lorsque vous créez un modèle 3D de produits pour le compte d'un marchand, le modèle doit respecter certaines normes. Si c'est le cas, le marchand reçoit alors un modèle polyvalent de grande qualité, qui pourra servir pour de nombreuses autres expériences, telles que la réalité augmentée (RA), la réalité virtuelle (RV), le rendu de produit et le marketing. Si le modèle ne répond pas aux normes, le marchand est susceptible de le rejeter.

Ce guide explique les normes de modélisation qu'un modèle 3D doit respecter et met en évidence les pièges les plus courants risquant d'amener un marchand à rejeter un modèle

Logiciels de modélisation 3D couramment utilisés

Les logiciels 3D suivants sont couramment utilisés pour créer des modèles 3D pour les marchands :

Logo de Maya

Maya

Logo de Blender

Blender

Logo de 3ds Max

3ds Max

Logo de ZBrush

ZBrush

Logo de Substance Painter

Substance Painter

Logo de Photoshop

Photoshop


Maya

Maya de Autodesk fait partie des logiciels de référence pour la modélisation 3D. Maya regroupe tous les outils nécessaires pour créer des modèles 3D de grande qualité.


Blender

Blender constitue une alternative gratuite et un excellent choix pour vous lancer dans la modélisation 3D. Il est également utile pour prévisualiser les fichiers de modèles 3D.


3ds Max

3ds Max est un autre logiciel de modélisation 3D conçu par Autodesk. À la différence de Maya, 3ds Max n'est pas dédié uniquement à la modélisation 3D, mais possède néanmoins tous les outils nécessaires.


ZBrush

ZBrush de Pixologic est un programme de sculpture intuitif. Avec ZBrush, il est facile de créer des surfaces souples et des détails de grande qualité, mais ce n'est pas l'outil idéal pour la création de maillages optimisés.


Substance Painter

Substance Painter est un outil robuste qui vous permet de créer des textures de grande qualité en les peignant directement sur un modèle en 3D. Vous pouvez également l'utiliser pour exporter des modèles au format GLB.


Photoshop

Adobe Photoshop constitue une option abordable, mais moins efficace pour la création de textures 3D que Substance Painter.

Caractéristiques des modèles de haute qualité

Vous trouverez ci-dessous certaines bonnes pratiques à suivre lors de la création d’un modèle de produit. Ces bonnes pratiques vous aident à produire un modèle précis et de haute qualité pouvant être utilisé de différentes manières, y compris avec AR Quick Look, les visualiseurs 3D des navigateurs, la réalité virtuelle et les rendus de produits.

Précision visuelle

  • Le modèle est d'apparence identique aux photos de référence.
  • Le modèle a été créé selon l'échelle réelle. Nous recommandons au modélisateur ou à la modélisatrice d'utiliser les unités appropriées pour créer le modèle à la taille exacte du produit réel :

    Vue latérale d'un modèle de table construit à la même hauteur que la table réelle (73 cm).

Qualité du maillage

  • Le modèle ne comporte pas plus de données géométriques que nécessaire :

    À gauche : un modèle comportant la quantité nécessaire de données géométriques. À droite : un modèle comportant trop de données géométriques.

  • Aucun polygone noir n'est présent sur le modèle. Les polygones noirs sont un signe d'erreur sur le modèle, telle que la superposition de deux faces ou des normales devant être déverroullées :

    Gros plan d'un modèle comportant des polygones noirs.

  • Les différentes parties sont modélisées séparément et assemblées comme s'il s'agissait d'un produit réel :

    À gauche : les composantes d'un sac modélisées séparément. À droite : les composantes d'un sac combinées ensemble.

  • Les bords du produit sont biseautés pour lisser les transitions :

    À gauche : un cube aux bords bien biseautés. À droite : un cube dont les arêtes ne sont pas biseautées.

Rendu physique réaliste

  • Les textures sont exportées à l'aide d'un flux de travail de rendu physique réaliste (PBR).

    Pour un fichier USDZ, vous devez exporter les cartes de texture suivantes :

    • diffuse
    • métallique
    • normale
    • rugosité
    • occlusion
    • émissive (facultatif)

    Pour un fichier GLB, vous devez exporter les cartes de texture suivantes : - diffuse - normale - une seule carte regroupant les textures occlusion, rugosité et métallique cartographiées respectivement pour les canaux rouge, vert et bleu - émissive (facultatif)

Qualité matérielle

  • Les matériaux appliqués à la géométrie correspondent à ceux des photos de référence du produit.

  • Certaines nuances et subtilités sont souvent négligées dans les modèles de moindre qualité. Les petites traces de frottement, griffures et autres imperfections contribuent à rendre un modèle plus crédible :

    Gros plan d'un cadran de montre où des imperfections apparaissent dans le matériau.

  • Il n'y a qu'une seule carte de texture par caractéristique du modèle (rugosité, métallique, occlusion ambiante...) :

    Cinq cartes de texture pour un modèle de montre.

    Pour un fichier USDZ, vous devez inclure les cartes suivantes :

    • diffuse
    • métallique
    • normale
    • rugosité
    • occlusion
    • émissive (facultatif)

    Pour un fichier GLB, vous devez inclure les cartes suivantes : - diffuse - normale - une seule carte regroupant les textures occlusion, rugosité et métallique cartographiées respectivement pour les canaux rouge, vert et bleu - émissive (facultatif)

  • Les fichiers de textures sont aussi légers que possible sans perdre en résolution.

Modélisation à réviser

  • Le maillage est quadrangulé, ce qui signifie qu'il utilise une géométrie à quatre côtés. Il est préférable d'opter pour la géométrie quadrangulée, sauf si la géométrie triangulée (à trois côtés) fonctionne mieux pour l'un des formats de fichier exigés :

    Dans un modèle quadrangulé, chaque polygone possède quatre côtés. Dans un modèle triangulé, chaque polygone possède trois côtés.
    À gauche : un modèle quadrangulé. À droite : un modèle triangulé.

  • Le modélisateur ou la modélisatrice a bien tenu le fichier de travail. La bonne tenue d'une version du fichier de modèle avant le gel des transformations ou la suppression de l'historique permet d'éviter des les futurs problèmes.

Nombre de polygones

  • Le nombre de polygones du modèle est aussi faible que possible sans perdre des détails du produit.
  • Le modèle respecte le nombre limite de polygones des différents formats de médias sur lesquels il est susceptible d'être utilisé, tels que les posts 3D sur Facebook, AR Quick Look ou la réalité virtuelle.

Disposition UV

  • Toutes les enveloppes UV sont cartographiées sur une même carte de texture.
  • Toutes les enveloppes UV sont positionnées dans l'espace 1:1.
  • Aucune des enveloppes UV ne sont en superposition.
  • Les coutures UV sont positionnées au niveau des délimitations naturelles du modèle 3D.
  • Les enveloppes UV ont été dépliées manuellement à l'aide de techniques de dépliage adaptées. Aucun outil de dépliage automatique n'a été utilisé :

    Les UV dépliés sont positionnés dans l'espace 1:1.

Origine du produit

  • L'origine du produit est centrée à la base du produit :

    Modèle de table dont l'origine est placée à la base.

Pratiques d'exportation

  • Tous les objets ont été combinés en un seul objet.
  • Tous les bords ont été adoucis.
  • La base du modèle a été placée à l'origine de la grille.
  • Toutes les transformations ont été gelées.
  • Tout l'historique a été supprimé.
  • Un seul matériau est appliqué au modèle, sauf en cas de nécessité.

Exigences techniques

  • Le modèle a été envoyé au marchand aux formats GLB et USDZ. Pour en savoir plus, voir Envoi des fichiers de modèle finalisés au marchand.
  • La taille totale du fichier doit être d'environ 3 Mo. Certains médiums peuvent nécessiter une taille inférieure.
  • Les textures doivent être des fichiers JPG optimisés, si possible.

Exemples de modèles

Les modèles suivants répondent à tous les critères de la liste de vérification des normes de modélisation 3D et sont fournis aux formats GLB et USDZ. Les modèles que vous fournissez au marchand doivent être de qualité similaire.

Télécharger des modèles

Produits souples et produits durs

La forme des produits souples peut être affectée par un contact ou la gravité. Par exemple, les vêtements, les couvertures et les oreillers sont des produits souples. Les produits souples doivent donc avoir un aspect flexible. Ils doivent comporter des plis et des déformations pour un rendu plus réaliste. Les produits souples doivent être modélisés de façon à reproduire l'effet de la gravité. Gardez à l'esprit l'affichage de l'article souhaité par le marchand : plié proprement, accroché à un cintre, ou à plat.

Les produits durs conservent leur forme malgré le contact et la gravité. Par exemple, les vases, la vaisselle et l'électronique sont des produits durs. Il doivent disposer de bords nets et de données géométriques. Les surfaces sont normalement parfaitement lisses et reflètent bien la lumière. Des imperfections sont présentes dans les textures mais pas dans les données géométriques. Les bords doivent être biseautés pour plus de réalisme.

À gauche : un produit souple. À droite : un produit dur.

Produits très détaillés et produits de grand format

Les produits très détaillés comportent des textures, des étiquettes ou des logos qui nécessitent une attention particulière. Ces produits doivent avoir une apparence nette et lisible. Il est important que leur espace de texture soit optimisé au maximum. Leurs textures doivent être peintes nettement. Commencez à peindre les textures avec une résolution élevée, puis compressez le fichier si nécessaire. Les parties de la géométrie comportant des logos et du texte peuvent occuper plus d'espace sur la carte UV, si nécessaire.

Les produits de grand format prennent plus de place qu'un produit moyen. Par exemple, les canapés, les voitures et les vélos sont des produits de grand format. Il est important que la texture des produits de ce type soit optimisée au maximum. Ces produits étant beaucoup plus volumineux dans une scène, les textures étirées ou à basse résolution seront plus visibles pour l'utilisateur. Les textures des produits de grand format doivent souvent être de 2K au minimum. Commencez à peindre avec une résolution élevée, puis compressez le fichier, si nécessaire.

À gauche : un produit très détaillé. À droite : un produit de grand format.

Délais attendus

Il convient de discuter des délais attendus pour un modèle avec le marchand avant de lancer le processus de modélisation. Donnez au marchand une estimation du temps nécessaire pour créer le modèle en fonction des photos fournies. Les facteurs suivants peuvent faire varier les délais de création d'un modèle :

  • la complexité du modèle
  • la complexité de la texture
  • la quantité des options de variantes
  • la précision des dimensions fournis par les marchands
  • la qualité et la quantité des photos du produit fournies par le marchand

Vérification de la qualité

Si vous estimez qu'un modèle est terminé, il convient de le passer en revue avec le marchand avant d'envoyer la totalité des fichiers finalisés. Le marchand est la personne qui a la meilleure connaissance de ses produits, et est donc mieux à même de dire si le modèle représente correctement son produit.

Pour réaliser votre propre vérification, utilisez la liste de vérification des normes La liste de vérification permet de s'assurer qu'un modèle est aussi précis et bien conçu que possible avant de l'envoyer au marchand. Cela vous évite donc d'avoir à réviser le modèle avant de l'envoyer, ce qui réduit le délai d'exécution d'un modèle.

Lors de l'envoi du modèle au marchand, veillez à suivre les instructions suivantes :

  • Envoyez le modèle dans un format permettant de l'examiner à 360 degrés.
  • Vérifiez que le marchand possède un appareil adapté pour prévisualiser le modèle.
  • Vérifiez que le fichier fonctionne au format exigé, le cas échéant.

Si vous avez répondu à tous les éléments de la liste de vérification et que le marchand est satisfait du modèle 3D, le modèle peut alors être considéré comme approuvé.

Vous trouverez ci-dessous certains problèmes de qualité courants pouvant entraîner le rejet d’un modèle par le marchand :

Échelle incorrecte

Le modèle n'a pas la même taille que le produit réel. Lorsque le modèle est placé dans la réalité augmentée à côté du produit réel, il doit avoir la même taille.

Composants disproportionnés

Un composant du modèle 3D est disproportionné par rapport aux autres. Assurez-vous de réunir suffisamment d'informations sur les différentes parties d'un produit avant de commencer un modèle. Il est préférable de disposer de photos de référence prises sous des angles différents afin de voir les composants de tous les côtés, plutôt que de travailler uniquement à partir de mesures écrites.

Erreurs géométriques

Certaines erreurs peuvent survenir dans les données géométriques, ce qui affecte l'affichage du modèle. Les exemples suivants sont des erreurs courantes à éviter :

  • Mauvais lissage
  • Mauvais chanfreinage
  • Polygones à cinq côtés au lieu de quatre, ce qui peut entraîner un pincement
  • Doublons de polygones au même endroit
  • Décimation ou triangulation (préférez toujours la quadrangulation lorsque cela est possible)
  • Coupure ou interpénétration
  • Plusieurs ensembles UV
  • Plusieurs matériaux appliqués lors de l'exportation

Géométrie non scellée

En réalité augmentée ou dans certains autres médias, il est facile de voir les trous et les écarts dans la géométrie. Assurez-vous que tous les bords sont scellés et que les points sont reliés entre eux.

Forme incorrecte

La forme du modèle ne correspond pas à celle du produit. Vérifiez attentivement les proportions et la forme. La silhouette de votre modèle doit correspondre aux photos de référence du produit.

Mauvais choix de matériaux

Les matériaux du modèle ne correspondent pas à ceux du produit. Des matériaux détaillés sont essentiels à la crédibilité du modèle. Assurez-vous que le degré de réflexion, de brillance et de transparence des matériaux est correct.

Textures basse résolution et floues

Les fichiers de texture sont basse résolution et flous. Lors de la création de fichiers de texture, commencez avec une résolution élevée. Vous pouvez ensuite abaisser la résolution, en fonction de la taille de fichier de texture requise. Pour le web mobile, les fichiers de texture ne doivent pas dépasser 2048 x 2048 px. Vous pouvez utiliser un mélange de textures de tailles différentes pour optimiser la taille.

UV déformés

Les UV du modèle sont déformés. Vérifiez que les UV n'ont pas subi d'étirement ni de distortion. Assurez-vous que suffisamment d'espace est accordé aux éléments nécessitant plus de détails ou d'attention (tels que les logos ou le texte devant être visibles).

Envoi de fichiers de modèle finalisés au marchand

Une fois un modèle terminé et approuvé, vous pouvez transmettre tous les fichiers du modèle au marchand par la méthode de votre choix. Par exemple, vous pouvez faire un envoi par e-mail, avec Dropbox ou bien à l'aide de la place de marché des services (Services Marketplace). Si le marchand ne sait pas comment mettre le modèle en ligne dans sa boutique Shopify, vous pouvez lui recommander de lire la page 3D Warehouse.

Lors de l'envoi d'un modèle 3D, fournissez des fichiers aux formats GLB et USDZ. Ces différents formats seront bientôt utilisés pour des fonctionnalités différentes. Il est donc impératif de les fournir tous les deux au marchand afin qu'il puisse tirer parti de toutes les fonctionnalités disponibles.

Format USDZ

À partir d'iOS 12, le format USDZ est utilisé par ARKit d'Apple. Il s'agit également du seul type de fichier utilisable avec la fonctionnalité AR Quick Look d'Apple. Les programmes de modélisation 3D n’ont pas encore la capacité d’exporter des fichiers au format USDZ, mais la plupart des principaux programmes l'auront bientôt. En attendant, un convertisseur USDZ est inclus dans la version 10 des outils de ligne de commande avec XCode.

Format GLB

Le format GLB est utilisé par la plupart des visionneuses 3D. Les fichiers GLB sont des fichiers uniques qui incluent le modèle et les textures.

Les trois guides suivants expliquent comment créer des fichiers GLB à l'aide de trois programmes de modélisation 3D populaires :

Prêt(e) à commencer à vendre avec Shopify ?

Essayez gratuitement