Inventory management basics

La gestion des stocks implique le contrôle de l’inventaire de votre entreprise, par exemple le suivi des matières premières, des composants et des produits finis. Ce guide présente des stratégies et des pratiques conçues pour vous aider à gérer efficacement vos stocks.

Vous pouvez gérer et surveiller vos stocks depuis la page Stocks de votre interface administrateur Shopify.

Comprendre le cycle de vente de vos stocks

Pour bien gérer vos stocks, vous devez comprendre votre cycle de vente. Vous pouvez analyser vos données de ventes passées pour mieux repérer les tendances récurrentes et prévoir les ventes futures.

Un cycle de vente de stock désigne l’intégralité du processus, de l’instant où une unité de stock est reçue par une entreprise au moment où cette unité de stock est vendue au client final. Ce cycle comprend les étapes de réception, de stockage, de gestion et de vente du stock. Les cycles se répètent pour chaque nouvel article de votre stock.

Vous pouvez consulter des indicateurs relatifs à vos stocks de produits qui vous aideront à gérer, réapprovisionner et planifier vos stocks. Ces indicateurs sont visibles sur la page Produits, grâce à la barre d’analyse des stocks de produits. En savoir plus sur l’utilisation des analyses de stocks.

Le cycle de vente typique d’un article en stock peut inclure les étapes suivantes :

  1. Acquisition : vous constatez que votre boutique a besoin d’un produit spécifique et vous le commandez à votre fournisseur.
  2. Réception et inspection : vous inspectez le stock livré et vous vérifiez qu’il correspond à ce que vous avez commandé, tant au niveau de la qualité que de la quantité. Vous signalez les éventuels écarts ou dommages au fournisseur.
  3. Stockage : vous entreposez chaque type d’article en respectant les exigences correspondantes. Il est important d’observer de bonnes pratiques d’entreposage pour éviter les dommages ou la perte de stock.
  4. Gestion des stocks : vous gérez vos niveaux de stock à la page Stocks de votre interface administrateur Shopify afin de suivre la quantité de chaque article vendu dans votre boutique. Vous catégorisez les articles, configurez des codes SKU et mettez à jour vos registres de stocks régulièrement.
  5. Ventes : lorsque des clients passent des commandes, votre stock est vendu aux clients et vos niveaux de stock sont automatiquement mis à jour dans votre interface administrateur Shopify.
  6. Livraison : vous emballez et expédiez les produits à vos clients. Pour vous assurer toujours satisfaire vos clients, expédiez vos produits rapidement et recourez à des services de livraison fiables.
  7. Renouvellement de commande : en fonction des données de vente et des niveaux de stock actuels, vous décidez du moment opportun pour commander à nouveau le produit. Vous pouvez vous appuyer sur les analyses de stock de votre boutique que Shopify met à votre disposition, afin de mieux comprendre le taux de vente et les prévisions de vente.
  8. Retour d’expérience des clients et gestion des retours : vous recueillez les retours d’expérience de vos clients et traitez les retours ou les échanges. Les retours d’expérience des clients peuvent être utiles pour planifier vos futurs stocks.

Méthodes de gestion des stocks

Il existe différentes méthodes pour faire en sorte que votre entreprise dispose des bons produits au bon moment, tout en minimisant les coûts et en satisfaisant la demande des clients.

Le choix de la bonne méthode de gestion des stocks dépend de différents facteurs, tels que le modèle économique de l’entreprise, le type de produit, la variabilité de la demande et la fiabilité des fournisseurs. Les entreprises combinent souvent plusieurs méthodes pour optimiser leur gestion des stocks.

Étudiez le tableau suivant pour avoir un aperçu de quelques-unes des méthodes couramment utilisées pour la gestion des stocks :

Méthodes de gestion des stocks
Méthode Description
Quantité économique de commande (EOQ) L’EOQ est une méthode qui consiste à calculer, pour un article donné, la quantité la plus rentable à commander par l’entreprise. L’objectif est de minimiser les coûts associés à la commande et au stockage des produits. Cette méthode équilibre le coût d’entreposage des stocks et le coût de la commande.
Juste-à-temps (JAT) La méthode JAT vise à améliorer le rendement et à réduire le gaspillage en recevant les marchandises uniquement en fonction des besoins dans le processus de production, ce qui réduit les coûts liés aux stocks. Cette méthode nécessite des prévisions précises et des fournisseurs fiables.
Analyse ABC Cette méthode consiste à catégoriser les stocks en trois classes, selon leur importance : les articles « A » désignent les produits de grande valeur dont la fréquence de vente est faible ; les articles « B » correspondent aux produits de valeur moyenne à fréquence de vente moyenne ; les articles « C » regroupent les produits de faible valeur dont la fréquence de vente est élevée. Cela permet aux entreprises de concentrer leur attention sur la gestion de leurs produits les plus précieux. En savoir plus.
Stock de sécurité Le stock de sécurité est un petit surplus de stock qui reste à disposition, de manière à pouvoir faire face à la variabilité de la demande du marché ou aux retards d’approvisionnement. Cette méthode permet ainsi d’éviter les ruptures de stock et de maintenir la satisfaction des clients.
Gestion de l’inventaire permanent Cette méthode consiste à effectuer constamment la mise à jour en temps réel des registres de stocks au fil des ventes et des achats. Elle permet d’obtenir des inventaires précis et peut être automatisée avec un logiciel de gestion des stocks.
Premier entré, premier sorti (PEPS) Le PEPS désigne une méthode d’évaluation des stocks où les actifs produits ou acquis en premier sont aussi ceux qui sont vendus, utilisés ou éliminés en priorité. Cette méthode est surtout cruciale pour les denrées périssables, mais elle est couramment utilisée pour tous les types de produits, car elle permet d’éviter l’obsolescence ou la détérioration des articles.
Dropshipping Le dropshipping est une méthode de traitement des commandes qui permet à une boutique de ne pas conserver de stocks des produits qu’elle vend. Au lieu de cela, lorsqu’elle vend un produit, elle l’achète à un tiers qui se charge de l’envoyer directement au client. Grâce à cette méthode, les marchands n’ont plus besoin de gérer des stocks.
Consignation La méthode de la consignation consiste à envoyer les marchandises au destinataire, mais l’expéditeur (le fournisseur) reste propriétaire des marchandises jusqu’à ce qu’elles soient vendues. Cette méthode réduit les risques pour les détaillants, car ils ne paient que le stock qu’ils vendent.

Contrôles de stock complets

Pour vous assurer que vos registres correspondent bien aux stocks dont vous disposez, vous pouvez effectuer physiquement des contrôles de stock réguliers. La vérification des stocks, également appelée « prise d’inventaire », est une pratique essentielle pour toute entreprise traitant des biens physiques. Il est important pour le succès d’une entreprise de gérer ses stocks avec précision, car cela lui permet de toujours disposer de stocks suffisants pour répondre à la demande des clients, mais aussi de repérer et prévenir les problèmes (tels que les vols ou les pertes), ou encore d’obtenir des informations précieuses pour la planification.

Voici les étapes élémentaires à suivre tout au long du processus de la prise d’inventaire :

  1. Planifier : décidez du moment où la prise d’inventaire doit avoir lieu, des personnes qui vont l’effectuer et des lieux ou articles à dénombrer. Il est souvent préférable de procéder à des inventaires en période de faible activité ou lorsque l’entreprise est fermée, afin d’éviter les écarts dus aux ventes survenant pendant le recensement.
  2. Organiser : veillez à ce que votre stock soit bien organisé. Étiquetez tous les articles et organisez-les de manière à ce qu’ils soient faciles à compter. Rangez-les par type, par emplacement ou selon toute autre méthode logique pour votre entreprise.
  3. Configurer vos outils : utilisez des outils ou un logiciel de gestion des stocks pour simplifier le processus. Vous pouvez utiliser un stylo et du papier, une feuille de calcul ou un logiciel spécialisé de gestion des stocks. Les lecteurs de codes-barres peuvent également accélérer le processus et réduire les erreurs.
  4. Compter : notez attentivement chaque article et consignez-en la quantité. Il est souvent souhaitable de confier cette tâche à deux personnes : l’une procède au décompte pendant que l’autre consigne la quantité dénombrée. Pensez à vérifier tous les endroits où le stock peut être entreposé, y compris les lieux de stockage, l’espace de vente et tout autre emplacement hors site.
  5. Recompter : effectuez un deuxième décompte pour vérifier le premier. Cela est particulièrement important pour les articles comportant des écarts entre la quantité dénombrée et la quantité enregistrée dans votre système.
  6. Mettre à jour vos registres de stock : une fois le comptage terminé et vérifié, mettez à jour vos registres de stock en saisissant les nouvelles quantités.
  7. Analyser : comparez les résultats de l’inventaire avec vos registres de stocks. Si vous constatez des écarts importants, il peut être utile d’en rechercher les causes possibles. Cela permet parfois de mettre en évidence des problèmes de vol, de dommages, de perte ou d’erreurs dans les registres d’achat ou de vente.
  8. Répéter le processus régulièrement : vérifiez vos stocks régulièrement. La fréquence des prises d’inventaire dépend du type et de la taille de votre entreprise. Certaines entreprises effectuent des prises d’inventaire complètes chaque année, assorties de contrôles restreints plus fréquents pour les articles de grande valeur.

Prêt(e) à commencer à vendre avec Shopify ?

Essayez gratuitement